Culturotopia, c’est un site né de l’envie de partager l’amour des œuvres artistiques de tous bords, de mettre sur un pied d’égalité les démarches exigeantes et le divertissement. C’est la volonté d’abolir une hiérarchie idiote entre ce qui serait de la culture et ce qui ne le serait pas. Enfin, c’est le désir insatiable de donner une vitrine aux jeunes créateurs, ceux à qui à la presse traditionnelle n’ouvre pas encore ses portes.

Depuis plus d’un an, vous avez été de plus en plus nombreux à nous suivre et à partager nos coups de cœur et nos coups de griffe cinématographiques ou littéraires. Nous avons découvert des artistes qui nous ont enthousiasmés et bouleversés. Nous avons soutenu, avec nos humbles moyens, des spectacles auxquels nous croyions. Nous vous avons fait vivre le festival d’Avignon qui a été l’occasion de belles rencontres avec des équipes passionnées et passionnantes.

 Mais comme vous avez pu le remarquer depuis quasiment un mois, le rythme s’est drastiquement ralenti. Les raisons sont multiples. L’équipe de Culturotopia se résume à trois personnes : Guillaume Boulanger-Pourceaux qui se charge particulièrement du cinéma et des bandes dessinées, Quentin Gabet qui s’occupe des réseaux sociaux et nous fait parfois l’honneur de sa plume et, enfin, votre serviteur plus spécialisé en spectacle vivant. Le succès croissant, les sollicitations du monde culturel se sont multipliées. C’est beaucoup d’honneurs pour un petit site comme le nôtre. Seulement, il y a un revers de la médaille.

Tenir un tel site demande beaucoup de disponibilité et d’énergie. Je ne les ai plus pour le moment. Pleins de beaux projets artistiques monopolisent mon attention, et leur accomplissement passe par une abnégation totale. Il va donc me falloir réduire mon temps de travail sur Culturotopia pour le transférer sur d’autres choses qui, je l’espère, vous contenteront également : pièce de théâtre, court métrages, etc .

Mais il serait dommage de mettre fin à une si belle aventure alors qu’elle ne fait que décoller. Puisque son but d’origine est de donner la parole à de nouveaux créateurs, pourquoi ne pas le faire pour de nouvelles plumes. Culturotopia pourrait ainsi être la vitrine de nouveaux auteurs, de nouveaux critiques cinéma, théâtre, littérature, etc. Cela me semble être la condition sine qua nonde sa survie.

Pour le moment, nous allons faire une pause jusqu’à pouvoir revenir plus grands et, on l’espère, plus forts. Si l’envie vous vient de vouloir contribuer au site bénévolement, n’hésitez pas à nous contacter à culturotopia@gmail.com. Nous discuterons avec plaisir de cette éventualité.

Comme le disait la chanson : « Ce n’est qu’un au revoir ». Merci de votre soutien jusqu’à maintenant. Prenez soin de vous et n’oubliez pas que la culture est le remède contre toute forme de fascisme.

Florian Vallaud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s