Suite FrançaiseRésultat de recherche d'images pour "suite francaise avignon"

D’Irène Némirovsky

Mise en scène de Virginie Lemoine

Avec Florence Pernel, Béatrice Agenin,

Christiane Millet, Samuel Glaumé,

Emmanuel Bougerol, Cédric Revollon

Du 6 au 29 juillet 18

À19h

Au Théâtre du Balcon (Avignon)

 

Écrit entre 1941 et 1942, Suite Française est en fait le nom d’un cycle projeté par son auteure, Irène Némirovsky, dont la barbarie nazie a signé la fin. Déportée puis morte dans les camps, elle n’aura jamais le temps de la finir. Il nous reste deux volets terminés sur cinq initialement prévu: Tempête en Juinet Dolce. C’est l’adaptation de ce dernier que Virgnie Lemoine met en scène au Théâtre du Balcon pour le festival d’Avignon.

 

Dans la petite ville de Bussy, Lucile Angellier attend son mari parti à la guerre. Elle vit avec sa belle-mère, une femme froide et volontiers cassante. C’est alors qu’ils doivent héberger un soldat allemand, Bruno Von Falk. Une attirance apparaît entre les deux.

 

La difficulté d’adapter ce type de roman réside dans le fait qu’il s’agit davantage de la description d’une ambiance et d’un cadre que d’un roman d’intrigue. Cela fonctionne parfaitement à la lecture, mais peut-être moins au théâtre, si bien qu’on se demande durant les trois quarts de la pièce ce qui nous est narré. Ce défaut n’est imputable ni aux acteurs, ni à la mise en scène : c’est que le matériau de départ n’est pas le plus indiqué.

 

Cependant, Virginie Lemoine parvient à en tirer un spectacle bien tenu. Par la simple utilisation de projecteurs, elle dessine différents espaces en un rien de temps et apporte une fluidité bienvenue. Les scènes s’enchaînent et le rythme ne retombe jamais, évoquant une urgence de l’époque. Son art de la narration n’est plus à prouver et elle montre encore qu’elle excelle dans ce domaine.

 

La distribution est, elle aussi, impeccable même si on se pose la question de la pertinence d’avoir proposé le rôle de la jeune première à Florence Pernel. Cela pose, pour nous, quelques problèmes de crédibilité, même si cela n’enlève rien àson talent : Béatrice Agenin qui interprète sa belle-mère n’a que 10 ans de différence avec elle. Il aurait peut-être été plus intéressant de le confier à une jeune actrice inconnue afin de la mettre en lumière.

 

Suite Françaiseest une pièce qui fonctionne. L’ensemble est bien emballé et on prend plaisir à suivre ces comédiens durant 1h20. Ce n’est probablement pas une pièce incontournable, mais cela reste du bel ouvrage qui vous fera passer un début de soirée agréable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s