Un Garçon d’ItalieRésultat de recherche d'images pour "un garcon d'italie avignon"

De Philippe Besson

Par le Collectif Rêve Concret

Avec Mathieu Touzé, Hey Yuming,

Estelle N’Sende

Du 6 au 29 juillet 18

À 10h35

Au Théâtre Transversal (Avignon) 

Disons-le d’emblée, et ne nous embarrassons pas de faux semblants : ce roman de Philippe Besson est un chef d’œuvre. Publié en 2003, l’auteur confirmait par ce quatrième livre son talent pour composer des personnages attachants et profonds, empreints de contradictions.

Luca Salieri est mort noyé. Des circonstances qui ont mené à ce drame, personne n’en sait grand-chose. Mais il est mort laissant derrière lui Anna Morante, sa femme, et Leo Bertina, son amant. On pourrait avoir les germes d’un boulevard mais c’est un drame qui va se jouer. Chacun va chercher à comprendre tandis que Luca les observe d’en-haut.

Le Collectif Rêve Concret a fait un choix osé, mais gagnant, de garder le plateau nu. Pas d’effets de mise en scène marqué. Juste le Comédien et le texte à trois voix de Philippe Besson. Les trois corps prennent l’espace et la lumière sans aide supplémentaire. Les rares instants où ils font appels à de la musique ou des projections sonnent alors comme des moments de respiration, de liberté.

Quand on s’en remet uniquement au texte, il faut avoir des comédiens qui tiennent la route et qui savent captiver par la variété de leur jeu. On est totalement charmés par ce talentueux trio qui n’ennuie jamais. Mathieu Touzé offre un Luca espiègle, apaisé et attirant. On comprend qu’Anna et Leo aient pu craquer. Hey Yuming marque par sa sensibilité et sa voix fragile. Il offre au personnage une épaisseur inattendue : entre le prostitué cynique et l’homme qui en souffre. Enfin, Estelle N’Sende est une tornade. Dès son entrée sur scène, elle dévaste tout telle une vraie veuve italienne.

Un Garçon d’Italie, nous l’avions vu passer sur les réseaux sociaux. Nous en attendions beaucoup, et nous avons été servis. L’ensemble est bouleversant et le thème du deuil qui le traverse donne à nouveau goût à la vie. De plus, le Collectif Rêve Concret s’autorise des moments de pure beauté comme une danse stroboscopique sur « Sara Perche Ti Amo ». A ne pas rater durant le festival !

Un article de Florian Vallaud

Réservations : https://www.billetreduc.com/215422/evtcrit.htm

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s