Batman Ninja (2018)Résultat de recherche d'images pour "batman ninja"

Un film d’animation de Junpei Mizusaki

Disponible en Blu-Ray et DVD chez Warner

Depuis le 9 mai 2018 

 

À la suite d’un dysfonctionnement de la machine temporelle de Gorilla Grodd, Batman se retrouve propulsé en plein Japon féodal. Il découvre qu’il n’est pas le seul. Plusieurs de ses grands ennemis (le Joker, Harley Quinn, le Pingouin, Double Face, Deathstroke) sont arrivés avant lui et ont pris le pouvoir sur les différentes régions. Ils se battent pour devenir Shogun. Batman va devoir apprendre à se battre sans sa technologie et rétablir le passé pour garantir l’avenir.

L’incursion d’artistes japonais dans l’univers des adaptations animées de comics américains n’est pas nouvelle. Marvel l’a déjà fait il y a quelques années avec Iron Man et Wolverine. C’est au tour du héros emblématique de l’écurie DC de passer à la moulinette japonaise. En y réfléchissant bien, ce n’est pas si étonnant. Batman est un personnage maîtrisant les arts martiaux. Sa capacité à se déplacer sans être vu rappelle les compétences des ninjas. Leurs univers ne semblent donc pas irréconciliables.

Ce qu’on peut constater de prime abord, c’est la direction artistique fabuleuse. Junpei Mizusaki opte pour une variété rafraîchissante de l’animation. Du plus pur style manga aux estampes japonaises, il traverse les influences en cohérence avec les événements qu’il met en scène. C’est beau à chaque instant et il offre même des instants de poésie intense.

Le scénario, quant à lui, oscille entre le passionnant et le déroutant. Si ce qui touche aux traditions du Japon féodal se mêle agréablement à l’univers du chevalier noir, il n’en est pas de même pour l’utilisation de ressorts scénaristiques digne d’un épisode de Bioman. Pourquoi avoir intégré des robots géants qui n’apportent aucune plus-value à l’ensemble ? Cependant, l’histoire est suffisamment bien emballée pour intéresser au long des 80 minutes de métrage.

Batman Ninja est un film d’animation honnête et plus séduisant que son nom ne pourrait le laisser penser. On le démarre plein de préjugés et, finalement, on passe un très agréable moment. Ce n’est évidemment pas du niveau de l’animation japonaise habituelle mais une belle revisite graphique des personnages qu’on découvre comme jamais. Une fois encore, la Warner montre que sa version animée de l’univers DC est bien plus intéressante et audacieuse que les versions live.

Un article de Florian Vallaud pour culturotopia.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s