Game Night (2018Résultat de recherche d'images pour "game night film"

Comédie

Un film de John Francis Daley

Et Jonathan Goldstein

Avec Jason Bateman, Rachel McAdams,

Kyle Chandler

Sortie le 18 avr. 18

Distribué par Warner Bros France

Max (Jason Bateman) et Annie (Rachel McAdams) sont des compétiteurs hors pairs. Leur vie tourne autour de soirées de jeux qu’ils organisent avec des amis. C’est alors que débarque, après de nombreuses années, le frère de Max (Kyle Chandler). Il leur promet une soirée dont tout le monde se souviendra : une variante des célèbres murder party. Quelqu’un se fera enlever et les autres participants devront le retrouver. Le rapt promis a bien lieu…seulement ce n’est pas celui qui était prévu.

Les comédies avec Jason Bateman sont quasiment un genre en soi, au même titre que celles avec Sandra Bullock, Will Ferrel ou Adam Sandler. Elles ont un public nombreux aux États-Unis, des aficionados dans le reste du monde, mais globalement moins exposée en France. Il faut dire qu’elles sont de qualités inégales avec un humour qui passe difficilement les frontières américaines. Cependant, ces acteurs sont la garantie d’un agréable moment. C’est encore le cas avec Game Night.

Lors des premières bandes-annonces, cette comédie s’annonçait comme originale et hilarante. De fait, le postulat de départ sort des sentiers battus. Le quiproquo qui règne entre les personnages et ce qu’ils sont en train de vivre aurait pu être un ressort comique qui multiplie les surprises et les gags inattendus. C’est une semi-déception : le scénario enchaîne les retournements mais leur finalité est minime. Ils ne sont même pas le moteur pour de nouveaux gags. Il manque également d’une folie exponentielle comme pouvait l’être Very bad trip. L’ensemble reste dans des chemins très balisés.

Le rire vient principalement de l’abattage impressionnant des comédiens. Rachel McAdams fait feu de tout bois. Elle distille une folie douce tout au long du film. Les répliques de son personnage tombent toujours juste. Notons également les beaux moments de bêtise du personnage interprété par Billy Magnussen.

En soi, Game Night fait passer un bon moment au spectateur. On y sourit beaucoup, on y rit souvent. Mais le tout manque d’épaisseur et d’ambition pour devenir une comédie démentielle qui déverserait des torrents de rires dans les salles. C’est d’autant plus dommage que le sujet s’y prêtait. Reste la réalisation qui tente des choses intéressantes sur le rythme et les comédiens qui donnent le meilleur d’eux-mêmes.

Un article de Florian Vallaud 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s