Tomb Raider (2018)Résultat de recherche d'images pour "tomb raider film"

Un film de Roar Uthaug

Avec Alicia Vikander, Dominic West, etc

Sortie le 14 Mars 2018

Distribué par Warner Bros France

Alors que son père a disparu depuis sept ans, la jeune Lara Croft rechigne à signer les papiers qui feront d’elle une riche héritière. Il est parti un jour et n’est jamais revenu, mais il ne peut pas être mort. Lara vivote de petits boulots et d’un goût prononcé pour l’adrénaline. Mais l’héritage de son père va la mener sur un terrain qu’elle n’imaginait pas, à la recherche de la tombe d’une étrange sorcière japonaise.

Lara Croft et le cinéma, c’est une longue histoire démarrée en 2001. Le succès du jeu vidéo de la première Playstation bat son plein et la Paramount se dit qu’il y a un filon à exploiter. Le public semble être en manque de films d’aventures et c’est l’occasion de proposer une héroïne dans ce genre purement masculin. Pour l’occasion, ils font sortir de l’ombre une jeune et belle actrice destinée à surprendre tout le monde : Angelina Jolie. Le film sera un succès suivi d’une suite deux ans plus tard, Le Berceau de la vie. Mais la médiocrité de l’ensemble a enterré la saga cinématographique en même temps que sombrait la version vidéo-ludique. Le boomerang du succès revient en 2013 lorsque Crystal Dynamics et Square Enix offrent un jeu davantage orienté sur l’action et le survival. Nous allions suivre les origines de Lara Croft, et elle allait prendre cher. Le retour en grâce de l’héroïne est confirmé par un deuxième jeu, Rise of the Tomb Raider. Il fallait donc que le cinéma reprenne cette vision pour offrir au spectateur un personnage féminin, bad-ass et qui sait souffrir.

Warner Bros s’est saisi de la licence et offre un divertissement honnête, malgré des bandes-annonces qui laissent présager une compilation des meilleures cinématiques du jeu. Le scénario ne brille ni par son originalité, ni sa capacité à offrir des personnages fouillés. Le tout est même plutôt caricatural. La palme va au grand méchant singé par Walton Goggins qu’on a connu plus inspiré chez Tarantino. Mais le traitement de Lara Croft, plus en nuances, s’avère assez intéressant. Il montre des failles chez un personnage qu’on a jusque là décrit comme un équivalent humain du Terminator. Alicia Vikander offre une fraîcheur bienvenue. La légèreté est aussi au programme dans un premier acte espiègle et qui nous aide à entrer davantage en connexion avec elle.

La réalisation fait le travail sans génie mais avec précision. La séquence du naufrage restera dans les mémoires comme réglée au millimètre et au rythme éprouvant. Roar Uthaug ne sera probablement jamais un grand cinéaste mais fait le travail qu’on lui demande assez efficacement. On notera le plaisir de retrouver Kristin Scott Thomas et Derek Jacobi au détour d’une séquence.

Tomb Raider n’est ni un bon ni un mauvais film. L’action est au rendez-vous et le spectateur ne s’ennuie pas une seule seconde. Il fera partie des films du dimanche soir qu’on prendra plaisir à regarder en déplorant de devoir retourner au travail le lendemain. Cependant, Warner Bros réussit là où Paramount avait échoué : faire un film convenable qui plaira aux fans comme aux néophytes. N’est-ce pas finalement l’essentiel ?

Un article de Florian Vallaud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s