Hugo L’interview

Un spectacle de Yves-Pol Denielou

Mise en scène par Charlotte Herbeau

Au Théâtre Essaïon

Les lundi et mardi à 19h30

Victor Hugo est un monument national. À ce titre, les français pensent le connaître par cœur sans parfois même l’avoir visité une seule fois. Ses adaptations en films, en pièce et en comédie musicale ont donné l’impression de maîtriser son œuvre. Mais le Maître n’est pas réductible à Notre Dame de Paris ou aux Misérables, dont beaucoup ne connaissent même pas le texte. Son œuvre poétique, ses essais et même son théâtre sont méconnus du public. En bon hugolien depuis tout jeune, Yves-Pol Denielou redonne sa voix au créateur dans un spectacle aux multiples qualités.

Durant une heure, Victor Hugo est l’invité d’une émission de radio qui donne la parole aux esprits des légendes artistiques. Il évoquera sa vie, son œuvre, son idée de la liberté et du rapport à la religion et aux extrêmes.

Mis à part les questions de la journaliste, le texte n’est composé que de mots glanés parmi les multitudes de pages qui constitue l’œuvre du grand Victor. Yves-Paul Denielou ne rajoute pas un mot, pas une phrase. Il a effectué un travail de fourmi pour donner un ensemble cohérent et qui semble venir d’un même bloc. Et cela fonctionne. Il donne à entendre un texte délicieux qui habituellement se lit. On y entend toute la verve et le génie de Hugo : sa force d’évocation et de description, ses phrases d’une virtuosité étourdissante, sa poésie de chaque instant.

Pour porter un texte d’une telle puissance, il fallait un comédien qui tienne la longueur. Délivrer du Hugo pendant une heure sans lasser son public n’est pas donné à tout le monde. C’est le tour de force que réussit haut la main Yves-Paul Denielou. Avec humilité et passion, il n’incarne pas l’auteur, il est l’auteur. Le spectateur a l’impression de le voir comme il était, alors qu’il est peu probable qu’il reste encore des gens qui l’aient connu et puissent en témoigner. C’est la force d’un comédien pénétré par son sujet, toujours juste dans son jeu et qui n’en fait jamais trop. Il n’en est qu’au début de sa carrière, et pourtant on sent un bouillonnement et un vécu intense.

Hugo l’interview est une magnifique occasion de se confronter à qui était vraiment Victor Hugo et ce qui fait que son œuvre reste d’une éclatante modernité. L’heure de représentation passe à la vitesse de l’éclair et on aimerait encore se délecter un peu plus de cette langue simple et d’une richesse infinie. Allez à la rencontre de cet homme et vous aurez encore plus envie de vous plonger dans ses écrits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s