Grease – Le Musical

de Jim Jacobs et Warren Casey

Adaptation française : Nicolas Engel

Mise en scène : Martin Michel

avec Alexis Loizon, Alyzée Lalande…

Au Théâtre Mogador depuis le 28 Septembre 2017

Les plus renseignés d’entre vous le sauront, la saison 2016-2017 a été une année noire pour Stage Entertainment, célèbre société de production derrière les succès parisiens du Roi Lion, Mamma Mia ou encore La Belle et la Bête. Quelques jours avant le début de leur nouveau spectacle, Le Fantôme de l’opéra, les sous-sols du Théâtre Mogador prenaient feu. De nombreux décors étaient atteints, entraînant l’annulation du spectacle et la fermeture du théâtre durant un an. Pour des raisons financières et le bien-être des équipes, il était essentiel de relancer au plus vite la machine avec un spectacle qui sent bon l’énergie et la renaissance. Grease semblait le remède tout indiqué. C’est peu dire que le retour de Stage Entertainment était attendu du public et le défi était énorme. Il est relevé haut la main avec un spectacle excellent en tout point.

L’histoire est très populaire : Danny ( Alexis Loizon) et Sandy (Alyzée Lalande) vivent un magnifique amour d’été. Mais la rentrée scolaire semble devoir les séparer. Danny retourne alors frimer auprès de ses amis sans savoir que sa belle et naïve « blondinette » fait aussi sa rentrée dans le même lycée. Ce sont alors deux mondes qui s’affrontent pour espérer, au final, se réunir. Le film de 1978 avec John Travolta et Olivia Newton-John est un classique et fait partie de la mémoire collective. C’est donc avec une valeur sûre que la production a choisi de rouvrir son théâtre rénové. Quelques nouveautés ont ainsi été apportées au lieu telles que les lovers seats du premier rang, ou un surtitrage anglais pour attirer le touriste. Mais « valeur sûre » ne veut pas dire « céder à la facilité ».

Pour la première fois de son histoire française, Stage Entertainment offre une mise en scène originale. En effet, ses précédentes productions étaient toutes des reprises de versions déjà existantes. Ici, tout a été réinventé : des décors aux arrangements en passant par les chorégraphies. De gros moyens ont été mis en œuvre pour donner du relief au spectacle sans pour autant être tape-à-l’œil. La scénographie est construite autour de l’idée d’un jukebox géant dont les éléments bougent pour créer des espaces différents. Une plate-forme tournante figurant un disque vinyle offre une mobilité et une fluidité supplémentaire au spectacle. Les couleurs flashy dégagent une fraîcheur bienvenue.

Le casting est au diapason avec la scénographie. Il dégage une énergie et une implication qui force l’admiration. Chaque comédien est à 100% : du premier rôle jusqu’au danseur de l’ensemble. On retrouve avec plaisir quelques habitués du théâtre Mogador. Alexis Loizon, que nous avions découvert en Gaston dans La Belle et la Bête, campe un Danny plus vrai que nature : arrogant, sexy mais touchant. Alyzée Lalande est crédible en Sandy jeune, candide et attachante. Notre petit cœur bat aussi pour Emmanuelle N’Zuzi qui a tout compris au rôle le plus ambigu de l’œuvre : Rizzo. Elle en fait un personnage loin de la réputation de méchante qu’elle peut avoir. On y découvre une Rizzo complexe qui veut avoir l’air adulte avant même d’être une adolescente. Malgré leurs seconds rôle, nous restons très friands de Sarah Manesse et Alexandre Faitrouni. Celui-ci offre encore une fois la démonstration de son talent burlesque avec le personnage d’Eugène, souffre-douleur attitré des T-Birds et assistant de la proviseure. Il déverse des torrents de rire dans la salle.

Grease – Le Musical est, à n’en pas douter, l’un des spectacles musicaux de la saison. Il offre ce qu’il faut de moments entraînants pour égayer un quotidien pas toujours rose. C’est un retour gagnant pour Stage Entertainment. Nous leur souhaitons beaucoup de succès mais sommes, malgré tout, impatient de connaître la teneur du futur spectacle annoncé comme un « événement » par Laurent Bentata, le Directeur Général, dans certaines interviews. Affaire à suivre.

Un article de Florian Vallaud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s