Doctor Strange (2016)

Un film de Scott Derrickson 

Avec Benedict Cumberbatch, Tilda Swinton

Sortie le 26 Octobre 2016

Le nouvel épisode de la série Marvel est arrivé ! Notre choix de termes n’est pas anodin car, plus qu’aucun autre, le studio Marvel s’est emparé des codes des séries télévisées pour son univers cinématographique. Depuis Iron Man de Jon Favreau, il rythme le calendrier cinéma avec un nouvel opus tous les six mois en moyenne, narrant les aventures en solo de chaque héros pour les réunir enfin dans un feu d’artifice final soigneusement préparé. La télévision appelle ceci des « saisons », Marvel les nomme des « phases ». Nous sommes en plein dans la phase 3, entamée joyeusement par Captain America : Civil War, et il semblerait que les erreurs de la phase 2 soient digérées. Il leur a été reproché de tirer sur la corde, d’utiliser toujours les mêmes personnages et les mêmes ressort super héroïques ? Qu’à cela ne tienne ! Leur catalogue de personnages est grand, ils ont de la ressource et il faut mettre en place le diptyque Infinity War qui clôturera cette phase. Et, il faut bien l’admettre, la Distinguée Concurrence est dans les choux après les débâcles critiques de Batman Vs Superman et Suicide Squad. C’est ainsi que Marvel dégaine un personnage clé de son univers, moins connu du grand public, avec un film qui a tous les atouts pour séduire en masse.

Le Docteur Stephen Strange est neurochirurgien. Comme beaucoup, il est convaincu d’être Dieu en personne. Il est volontiers méprisant avec ses collègues, connaît tout sur tout et choisit ses cas en fonction du challenge qu’il y trouve. Mais un grave accident de voiture va rendre ses mains inutilisables et le condamner à arrêter son métier. A contre-cœur, il va aller jusqu’au Népal pour trouver la solution à son problème et va y découvrir une étrange communauté aux pouvoirs mystérieux. C’est donc du côté de la magie et des pouvoirs mystiques que va lorgner cette nouvelle aventure. Rassurez-vous, on est très loin de Harry Potter. Davantage que les sortilèges, c’est l’illusion qui est mise en avant dans sa capacité à jouer avec les perceptions et les dimensions. Dans ce monde de sorciers, l’espace et le temps sont malléables et offrent donc de nouvelles perspectives de réalisation. De même que Matrix ou Inception avant lui, le réalisateur joue avec les perspectives et change régulièrement l’évolution de ses personnages dans l’espace. Les immeubles se replient, le bas devient le haut et inversement, les personnages peuvent passer à travers un portail de Shanghaï à Londres. Le spectateur ne sait jamais ce qui va se produire, à l’image des personnages qui improvisent au cours des combats. Cela donne une dynamique nouvelle à l’univers Marvel et l’esthétique du film s’en retrouve sublimée. Certains plans frôlent les peintures surréalistes avec des univers sens dessus-dessous.

En revanche, la trame scénaristique et les thèmes abordés restent très classiques. Les enjeux qui poussent les personnages à agir ont été maintes fois traités. Strange, qui passe de l’être imbu de sa personne à celui qui se repent pour devenir le héros qu’il doit être, rappelle immédiatement Tony Stark. Mais le schéma de l’anti-héros est construit comme cela et il est difficile d’en déroger. Le plus gênant n’est pas tant que les scénaristes réutilisent ce schéma mais qu’il correspond déjà à un personnage dans le même univers. C’est par l’humour que se démarque le film. Le studio semble avoir saisi que ce n’est pas parce que leur public est familial qu’il ne faut viser que les enfants. Ils profitent alors de l’attitude british de Benedict Cumberbatch pour apporter un décalage et une modération dans les gags qui est bienvenue et rafraîchissante.

Dans l’ensemble, Doctor Strange est un film divertissant qui change de ce à quoi nous avait habitué Marvel. Comme Thor 2 ou Les Gardiens de la Galaxie, il souffle un vent de fraîcheur sur ce qui devenait routinier. Si on peut avoir peur que Cumberbatch nous serve à nouveau sa « recette Sherlock » dans la première partie, il change assez rapidement et on a hâte de le voir face aux Avengers. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s